Quelle est l’utilité des boosters et pré-workouts pour le sport ?

Les boosters et les pré-workouts sont des produits qui ont pour objectif une amélioration des performances physiques. En règle générale, ce type de complément est utilisé par les sportifs, les athlètes, les amateurs de fitness, les coachs sportifs et de toute personne intéressée par l’optimisation du potentiel physique. Mais quelle est l’utilité réelle des boosters et pré workouts pour le sport ? 

Avantages et inconvénients des boosters et des pré-workouts

Les boosters et les pré-workouts fournissent un coup de pouce à l’organisme pour augmenter l’énergie, la force, l’endurance, la concentration, la motivation et la récupération lors d’un exercice physique. Ainsi, prendre un pre-workout avant le sport peut aider un sportif à repousser ses limites. 

A voir aussi : Comment faire le bon choix de son VTT : guide et conseils à suivre

Plus encore, ces compléments donnent la possibilité à l’utilisateur d’améliorer ses performances et d’ atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. Certains de ces produits peuvent également avoir des effets bénéfiques sur la santé. Il est entre autres question de :

  • la protection des muscles ;
  • la stimulation du métabolisme ;
  • la réduction du stress oxydatif ;
  • la régulation de la glycémie.

Les boosters et les pré-workouts présentent quand même quelques inconvénients, surtout lorsqu’ils ne sont pas bien utilisés. Ils peuvent, par exemple, entraîner un manque de sommeil s’ils sont consommés trop tard. 

A lire aussi : De quelle manière le corps d'un débutant est-il impacté par la pratique sportive ?

Les différents types de boosters et de pré-workouts

Il existe une grande variété de boosters et de pré-workouts sur le marché. Ils se distinguent par une composition, un mode d’action et des effets uniques. Pour mieux les catégoriser, 3 classes sont comptées. Il y a d’abord les stimulants, des produits qui agissent sur le système nerveux central pour augmenter l’énergie, la vigilance, la concentration et la motivation.

Ils contiennent généralement des substances comme la caféine, du ginseng ou du gingembre. Ces produits peuvent être efficaces pour lutter contre la fatigue, améliorer la réactivité et la coordination. Ils favorisent surtout la combustion des graisses. 

En deuxième catégorie, il faut parler des acides aminés. Ce sont des produits qui apportent des éléments essentiels à la synthèse des protéines. Ils sont les constituants des muscles. Leur contenu tourne autour de la bêta-alanine, de la citrulline, de la leucine, de l’isoleucine, de la valine ou de la glutamine. 

Ces produits peuvent être utiles pour augmenter la force, l’endurance, la récupération et la croissance musculaire. En dernière position, il y a les suppléments à base de plantes. Ici, il faut parler des produits qui utilisent des extraits de plantes aux propriétés variées comme :

  • la stimulation ;
  • la relaxation ;
  • l’antioxydation;
  • etc.

Quelques critères à prendre en compte dans le choix d’un booster ou d’un pré-workout

Face à la multitude de boosters et de pré-workouts disponibles sur le marché, il peut être difficile de faire un choix éclairé. À cet effet, une liste de critères a été pensée pour faire un choix en toute efficacité. Ainsi, pour n’importe quel sportif, la première étape est de vérifier la liste d’ingrédients utilisés pour fabriquer le produit.

Ensuite, il se doit de connaître les effets des principaux ingrédients du produit afin de choisir ceux qui correspondent aux besoins spécifiques exprimés. Le dernier aspect qui n’est pas négligeable est la dose recommandée. 

En principe, il est essentiel de respecter les dosages indiqués par le fabricant du produit, et de ne pas dépasser les doses maximales tolérées. Il est également conseillé de commencer par des doses faibles, et d’augmenter progressivement en fonction de la tolérance remarquée et des résultats observés.

Utilisation appropriée des boosters et des pré-workouts

Pour profiter pleinement des bienfaits des boosters et des pré-workouts, il est important de les utiliser de manière appropriée. Tout d’abord, il faut bien choisir le moment de la prise. En l’espèce, il est conseillé de prendre les boosters et les pré-workouts environ 30 à 60 minutes avant le début de l’activité physique.

Ils ont le temps d’agir. Il est déconseillé de les prendre trop tôt ou trop tard, pour ne pas perdre leurs effets ou perturber le sommeil. L’hydratation doit également être optimale. Cela signifie qu’il faut boire suffisamment d’eau avant, pendant et après l’utilisation des boosters et des pré-workouts, pour favoriser leur absorption, leur élimination et leur efficacité. 

Précautions à prendre et quelques contre-indications

Les boosters et les pré-workouts ne sont pas des produits anodins. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il faut prendre certaines précautions avant et pendant leur utilisation. Par exemple, les femmes enceintes ou allaitantes doivent éviter l’utilisation de boosters ou de pré-workouts. 

Ces produits peuvent avoir des effets néfastes sur le développement du fœtus ou du nourrisson, ou sur la qualité du lait maternel. Outre cette catégorie, les personnes souffrant de certaines affections médicales doivent consulter un médecin avant d’utiliser des boosters ou des pré-workouts pour le sport.

Ce sont des produits qui peuvent aggraver ou interférer avec leur état de santé. En dernière position, il conviendra de parler des personnes participant à des compétitions sportives. Ces dernières doivent vérifier la composition des boosters ou des pré-workouts qu’elles utilisent. 

Quelques alternatives naturelles aux boosters et aux pré-workouts

Consommer les boosters et les pré-workouts n’est pas le seul moyen d’améliorer les performances physiques. Il existe également des alternatives naturelles et sûres. Ces dernières concernent une alimentation équilibrée, un sommeil délicat et un entraînement régulier. Ce dernier point est d’autant plus important, car il permet au sportif de s’améliorer.